Pour votre santé, simplement.


  
Projets 
Musée interactif sur les saines habitudes de vie

Le Club Bon Cœur de Charlevoix souhaite ajouter un volet d’interprétation en santé préventive à sa programmation actuelle. Le but est de répondre aux besoins de la population en termes d'éducation, responsabilisation et de diffusion d’information fiable pour une meilleure santé individuelle et collective

Phase 1 :

Au local actuel du Club Bon Cœur (63, rue Ambroise-Fafard, Baie-St-Paul), nous voulons créer un lieu d’apprentissage qui favorise l’adoption de saines habitudes de vie. Le musée interactif, qui vise à vulgariser, pour un publique varié, les différents aspects de notre environnement qui ont été identifiés comme la cause d’un nombre exceptionnel de maladies modernes. Ainsi, l’inactivité physique et l’alimentation industrielle seront décortiquées pour être accessibles et avoir un impact immédiat sur les choix personnels et les solutions possibles pour entreprendre une démarche vers une meilleure santé. Les écoles, entreprises, touristes et charlevoisiens sont des clientèles qui pourraient profiter activement de ce projet.

Pour l’animation du volet d’interprétation, notre équipe spécialisée en prévention des maladies chroniques nécessitera, lors de cette première phase du projet, l’achat d’équipements afin de concrétiser la mise sur pied de stations d’apprentissage (stations audiovisuelles, stations de jeux éducatifs).

Phase 2 :

À l’aide de fonds additionnels et en fonction de l’achalandage, nous souhaitons aménager le volet d’interprétation dans des locaux plus spacieux. Cela permettra d’élargir les champs d’activités du musée et d’ajouter d’autres services (stations de cuisine).


Ce projet est nécessaire pour amener le grand public à prendre conscience du pouvoir que chacun a pour sa propre santé, mais aussi pour la santé de notre collectivité. Nous savons aujourd’hui que 90% du diabète de type II, 82% des maladies cardiaques, 70% des cancers et 70% des accidents vasculaires cérébraux peuvent être prévenues en mangeant une abondance de produits végétaux entiers non raffinés, en faisant au moins 30 minutes d’activité physique par jour, en réduisant sa consommation de produits industriels et en évitant de fumer (Béliveau & Gingras, 2009). La société québécoise d’aujourd’hui est prête et gagnerait à recevoir l'information que transmettrait notre volet d’interprétation en santé préventive.


À titre d’exemple, voici un aperçu de l’exposition Big Food: Health, Culture and the Evolution of Eating du Yale Peabody Museum of Natural History (New Haven, Connecticut, États-Unis). Celui-ci donne une bonne idée de l’orientation du projet de musée interactif du Club Bon Cœur et de la façon d’y vulgariser l’information.


Les figures 1 et 2 représentent, ensembles, les choix et la quantité de nourriture moyenne consommés par un américain au cours d’une année.

La figure 3 représente le nombre de cuillères de sucre que contient une variété de boissons sucrées populaires.

La figure 4 montre une cliente du musée qui essaie de deviner quel produit se cache derrière une liste d’ingrédients et une étiquette nutritionnelle (ce qui est loin d’être facile pour, par exemple, une boîte de Pop-tarts !).

La figure 5 expose une technique de marketing agressive pour rejoindre une clientèle vulnérable, soit des biberons de marque de boissons populaires (Root Beer, Dr Pepper, 7Up, etc.).

La figure 6 montre l’équivalent de 5 livres de gras. Prendre 5 livres en une année peut paraître sans conséquence, mais d’un point de vue métabolique, les conséquences sont graves : hypertension, maladies du cœur, diabète, etc.

La figure 7 exprime l’évolution des portions au fil des années. Notre perception d’une portion normale n’est plus la même qu’il y a 50 ans et cela influence, inconsciemment, la quantité et la qualité de nourriture que nous consommons à chaque repas.

À titre d’exemple, voici un aperçu de l’exposition Amazing Body Pavillon et Eat Well, Play Well du The Health Museum : John P. McGovern Museum of Health and Medical Science (Houston, Texas, États-Unis).


Faites un périple à travers le mur du cœur ! Quatre écrans inter-reliés vous expliqueront les fonctions et l’importance d’un des organes les plus complexes du corps humain : le cœur (figure 8).

Est-ce que les étirements sont importants ? La réponse est oui ! La figure 9 représente une station d’un test classique « sit and reach » qui détermine le niveau de flexibilité des visiteurs pour le comparer avec un graphique pour voir où ils se situent par rapport à la moyenne.

Testez votre équilibre sur une surface instable. Combien de temps pourrez-vous tenir ? (figure 10)